On ne mange pas son meilleur ami

Place aux jeunes aujourd’hui !

 

Avec ce petit roman, l’humour anglais fait une nouvelle fois merveille : Simone lia est dans la lignée d’Anne Fine et  des aventures de son chat assassin bien connu des jeunes lecteurs.

Ici, un ver de terre échappe de peu à la mort. Voulant retarder l’échéance de se faire dévorer, il interroge l’oiseau sur sa passion. Elle est de voyager ;  mais comme notre oiseau n’a pas le sens de l’orientation , il ne voyage pas ! Découvrant que Marcus, le ver de terre est, lui, doté d’un sens aigu de l’aiguillage sous terre, il lui propose la vie sauve contre un copilotage….. Voilà nos héros partis pour un périple dont nous ne dévoilerons ni l’issue ni la distance parcourue. Sachez juste que cela créera une belle amitié fortifiée par les épreuves du voyage.

Ce roman est vraiment très drôle, délicieusement écrit et illustré avec à propos par l’auteur elle-même qui n’en est pas à son premier roman graphique.

De plus, le message est une belle invitation à être soi-même avec ses  talents propres pour avoir de vrais amis.

J’ai beaucoup ri et vous invite à faire de même …. juste après les enfants ! A lire de 8 à 88 ans

Sylvie

On ne mange pas son meilleur ami
de Simone Lia
Éditeur : Flammarion jeunesse
ISBN : 9782081396777
186 pages
12 €

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *