image_plume
image_plume

Nos coups de coeur

L’île haute

image_plume
image_plume

L’île haute

de Valentine Goby

Editeur : Actes Sud

ISBN :  9782330168117

288 pages  

21.50 € 

Note de l'éditeur

Un jour d’hiver, le jeune Vadim, petit Parisien de douze ans, gamin des Batignolles, inquiet et asthmatique, est conduit par le train vers un air plus pur. Il ignore tout des gens qui vont l’héberger, quelque part dans un repli des hautes montagnes. Il est transi de fatigue quand, au sortir du wagon, puis d’un tunnel – l’avalanche a bloqué la voie –, il foule la neige épaisse et pesante, met ses pas dans ceux d’un inconnu. Avance vers un endroit dont il ne sait rien. Ouvre bientôt les yeux sur un décor qui le sidère, archipel de sommets entre brume et nuages, hameau blotti sur un replat. Immensité enivrante qui le rend minuscule. Là, tout va commencer, il faudra apprendre : surmonter la séparation, passer de la stupeur à l’apprivoisement, de l’éblouissement à la connaissance. Confier sa vie à d’autres, à ceux qui l’accueillent et qui savent ce qui doit advenir.
L’île haute est le récit initiatique d’une absolue première fois, d’une découverte impensable : somptueux roman-paysage qui emplit le regard jusqu’à l’irradier d’humilité et d’humanité. Images et perceptions qui nous traversent comme autant d’émotions, nous élèvent vers ces ailleurs bouleversants, ces montagnes dont la démesure change et libère les hommes – et sauve un enfant.

L'avis de votre libraire

La 4ème de couverture de l’éditeur est déjà un fabuleux appel au lecteur à choisir ce livre plutôt qu’un autre au sein de cette belle rentrée littéraire 2022.

Ô ! Quel très beau roman que L’île haute !

Haut montent le cœur et l’esprit à la lecture de cette histoire qui vibre au diapason de Vadim immergé au milieu des hauts sommet des Alpes  en cette année 1943.

Vadim pose un regard émerveillé et audacieux sur la vie des montagnards et ce regard est une leçon, un chemin à venir emprunter derrière lui.

N’hésitez pas et partez découvrir les blancs de l’hiver, les verts du printemps, les jaunes de l’été….

Ce roman comme toute randonnée en montagne, a ses exigences, demande de la patience. Le lecteur est invité à se laisser dépouiller de ses envies de vitesse et à s’accorder au pas  et aux mots si vivants de Valentine Goby.

Notez dès à présent que Valentine Goby sera notre invitée à la librairie mercredi 23 novembre à 19h30 pour une rencontre dédicace.

Votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 5 =

Retour en haut